> La communication sur la migration est devenue un sujet de plus en plus prioritaire

Le discours actuel sur la migration a pris une tournure dramatiquement négative au cours de la dernière décennie, notamment en Europe, nécessitant un examen de la manière dont les informations sur la migration sont collectées, partagées et diffusées entre les différents acteurs.

> Les reportages des médias sur la migration jouent un rôle majeur dans la formation des opinions publiques

L'information dispensée et le débat proposé sur la migration dans la sphère publique jouent un rôle important dans la formation des opinions et des perceptions de leurs voisins et du monde qui les entoure. De nombreux groupes sont impliqués, mais quand il s'agit de «communiquer sur la migration», l'acteur central devient le média. Le MMA reconnaît le rôle clé des médias et, par conséquent, il vise à améliorer la qualité du travail journalistique, principalement afin renforcer le rôle positif que ces derniers peuvent jouer lorsqu'il s'agit d'influencer le discours actuel sur la migration.

> Mettre l'accent sur la migration, sa complexité, ses défis et ses opportunités

En créant le MMA, les partenaires en charge de son organisation ont voulu mettre l'accent sur les défis, les opportunités et la perception de la migration. L'objectif est de récompenser des travaux journalistiques remarquables sur les défis liés à la migration dans la région euro-méditerranéenne, car les partenaires du prix reconnaissent le rôle prépondérant joué par les médias dans la «communication sur la migration».

> Contribuer au développement d’un récit équilibré sur la migration

Le MMA, qui se focalise sur la région euro-méditerranéenne, constitue un premier symbole fort et concret permettant de développer un narratif sur la migration plus équilibré, s'appuyant sur des faits, et ne prenant pas en compte les idées préconçues infondées. Le concours est ouvert à tous les médias et journalistes couvrant la migration des deux côtés de la Méditerranée. Au total, le concours récompensera 48 journalistes et organes de presse qui, en acceptant le prix, devront produire 48 nouvelles histoires – soit un total de 96 histoires disponibles avec des droits d’auteur partagés pour que les partenaires puissent les utiliser et les diffuser pour leur communication ou leurs recherches.

> Récompenser les reportages de qualité sur la migration

Un prix destiné aux médias doit récompenser les reportages de qualité sur différents types de support – presse écrite, vidéo, radio, mais aussi les médias sociaux - sur un sujet précis. Un prix destiné aux médias reconnaît également que les journalistes et les organes de presse jouent un rôle majeur sur l'opinion publique et ses perceptions de certains sujets.